12 mois bien différents

A l'intention des étrangers qui projettent de venir nous rendre visite.

On me pose souvent des questions concernant le temps au Québec et, plus particu;ièrement, à quel moment il faut venir pour voir les feuilles d'érable tourner au rouge. Et bien, voici un petit aperçu de ce à quoi vous pouvez vous attendre aux différentes saisons. L'aperçu que je vous présenterai concerne principalement la région sud du Québec - Montréal, Montérégie, Cantons-de-l'Est. Plus vous vous éloignez de cette région, soit vers le nord ou vers l'est, plus l'été tarde à venir et plus vite arrive l'hiver.

A noter que je vous présente ces renseignements en me basant sur mon expérience personnelle. Ils ne sont basés sur aucune statistique. Et, pour vérifier si j'avais raison ou tort, je vous invite à consulter le site d'Environnement Canada auquel je vous réfère à ma page de météo.

Printemps


Fin de mars, équinoxe de printemps, un nouveau cycle recommence. Mais attention, ici, il y a encore de la neige et nous avons parfois de bonnes tempêtes. C'est encore le temps des sucres et les jardiniers s'empressent de faire leurs semis de poivrons et de tomates à l'intérieur, si ce n'est déjà fait. Il fait généralement assez beau et la température le jour se tient autour du zéro degré Celsius. La neige a déjà commencé à fondre, même si de temps en temps, on la remplace par de la toute fraîche.

Début d'avril, les sucres ne sont pas finis généralement. Pour que l'eau d'érable coule, il faut que la température descende sous zéro la nuit et que ça fonde le jour. Bien qu'il tombe quelques flocons de neige ici et la, les tempêtes ne sont généralement plus à craindre. On commence à sentir que c'est le printemps et, très rapidement, en l'espace de quelque semaines, la neige va disparaître, le sol va s'égoutter, les feuilles des arbres vont pousser, voilà, c'est le printemps.

Mai, c'est un des plus beaux mois de l'année, le temps se réchauffe et on pense aux semis à l'extérieur. L'hiver est enfin fini, mais attention, il y a encore risque de gel la nuit. Si vous planifiez fuir les villes c'est un beau mois pour ne pas se faire ennuyer par les moustiques. C'est aussi le mois où les arbres en fleurs dégagent leur parfum.

Début de juin, il y a encore possibilité de journées fraîches mais il se peut aussi qu'on goûte aux vraies chaleurs de l'été.

Été

Fin de juin, le 24, c'est la Saint-Jean-Baptiste, la fête des Canadiens français. Au Québec, c'est un jour férié, pour ne pas dire le plus férié des jours fériés. Pour les jeunes à l'école, la Saint-Jean-Baptiste, c'est aussi le début des vacances.

Juillet, c'est le mois le plus chaud, c'est le mois des vacances et plus particulièrement les deux dernières semaines complètes du mois où, entres autres, tous les ouvriers de la construction sont en vacances. La région de Montréal étant très humide, quand le mercure monte à trente degrés, ça peut être très chaud!

En août, le temps est très agréable, c'est moins chaud et généralement moins humide qu'en juillet. Certains soirs, vous apprécierez un petit gilet car les nuits commencent déjà à se renfroidir.

Fin d'août, début de septembre, vous aurez peut-être à l'occasion à vous déplacer dans le brouillard et même, possiblement, à affronter la grêle. C'est déjà le retour à l'école et le premier lundi de septembre, c'est la fête du travail.

Septembre, c'est la fin de l'été, c'est un beau mois et, les régions touristiques sont moins achalandées. Par contre, à part les établissements et centres touristiques qui vous offrent des services toute l'année, plusieurs des autres ont déjà fermé leurs portes.

Automne

Fin de septembre, les feuilles vont commencer à changer de couleur, Certaines vont jaunir, celles des érables vont tourner au rouge-orangé, d'autres au rouge feu ou pourpre, les feuilles de chêne vont roussir...mais les conifères resteront verts, c'est un spectacle féérique qui atteint généralement son apogée vers l'Action-de-Grâces, deuxième lundi d'octobre.

Le mois d'octobre peut être très beau, comme il peut être pluvieux, venteux, froid... les feuilles des arbres vont tomber, c'est bientôt la fin du cycle. C'est généralement au début du mois que nous avons l'été des Indiens, quelques jours pendant lesquels on oublie qu'on est en automne.

Le mois de novembre est un peu triste. Les feuilles sont tombées, il pleut souvent (les plantes font leur réserve d'eau pour l'hiver), les journées raccourcissent à vue d'oeil et tle froid commence à s'installer. Si ça ne s'est déjà produit à la fin d'octobre, les premières neiges vont tomber. Il y aura bien quand même une belle journée ici et là pour nous permettre de faire les derniers préparatifs pour l'hiver.

En décembre, la gelée pénètre de plus en plus le sol et la neige va commencer à s'installer. Avec ce tapis blanc, même si les journées raccourcissent à vue d'oeil, la noirceur se fait moins sentir. Bien sûr, à part les conifères, même les arbres les plus coriaces ont perdu toutes leurs feuilles et on rêve d'un Noël tout blanc.

2001 est exceptionnel, la moyenne de température de décembre est de presque 10 degrés au-dessus de la normale, du jamais vu depuis 1941 (année à partir de laquelle nous avons des données). Au 20 décembre, le sol n'est pas gelé et, toujours pas de neige, à part quelques petites plaques ici et là.

Hiver

Fin décembre, on peut connaître parfois des redoux qui vont tout faire fondre temporairement, mais c'est rare qu'il n'y a pas de neige du tout entre Noël et le Nouvel An.

En janvier, même si la température a parfois des sautes d'humeur, elle peut varier de 20 à 25 degrés en l'espace de quelques heures, et même nous apporter de la pluie verglaçante. Les gens de la montérégie se souviendront toujours du verglas de 1998, quatre semaines dans le noir, sans électricité. Mais en général, c'est vraiment la période froide qui commence. C'est le temps des sports d'hiver, patin, ski, raquette, motoneige... sans oublier la pêche sous la glace.

En février, le froid persiste et, en général, il faut oublier les sautes d'humeur de la température, elle se tiendra plus ou moins entre -10 C et -25.

En mars, il faut s'attendre encore à de bonnes chutes de neige, mais le temps s'adoucit et on se prépare pour les visites à la cabane à sucre, en attendant le début du printemps.

Je souhaite que cet aperçu de l'année au Québec vous sera utile ou vous aura plu. Il me fait toujours plaisir de recevoir vos commentaires et j'en tiens compte dans la mesure du possible.


Retour à la page principale

20 régions - météo - état des routes - fréquences de radio


Cette page fait partie de l'Annuaire des régions touristiques et trajets du Québec.

Cette page a été ajoutée à l'Annuaire le 25 janvier 2001 et revisée le 20 décembre 2001